La Spezia -  Épices et aromates
06
Jul

La Spezia - Épices et aromates

La Spezia signifie « l’épice » en italien et, comme on peut s’en douter, la ville doit son nom aux nombreuses épices qui étaient débarquées dans son port dès le Moyen âge. Elle est bordée de l’une des plus belles baies d’Italie, qui accueille le seul archipel de la Ligurie. N’hésitez pas à sillonner les routes du littoral pour découvrir ses petits villages aux maisons colorées, ses falaises baignées par des eaux transparentes, ses vallées et ses montagnes qui composent des paysages si beaux qu’on a l’impression de rêver.

Le plus bel exemple nous est donné par Les « Cinque Terre », classées par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’Humanité. Explorer cette merveilleuse contrée au gré d’une charmante agréable promenade ne vous prendra pas plus d’une journée. Les cinq villages qui composent cette petite merveille italienne sont Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Et parce que le golf de La Spezia inspira pendant des siècles écrivains et poètes, il est également connu sous le nom de « Golfo dei poeti ».

Nombreuses sont les civilisations qui, de la Préhistoire à nos jours, se sont succédé dans ce territoire. Et s’il fut si convoité, c’est en raison de son port, situé à un endroit stratégique pour défendre le sol italien. Napoléon affirma qu’il s’agissait du meilleur port du monde et de nos jours, La Spezia, est la base navale la plus importante d’Italie, avec le port de Gênes. À ce stade, nous sommes pleinement conscients du rôle majeur des ports dans l’histoire de la région ligurienne. Étant donné l’orographie de la région, les marchands et les voyageurs se déplaçaient surtout par voie maritime. Grâce à leur emplacement privilégié, les ports liguriens purent contrôler au long de l’histoire le commerce maritime de la Méditerranée. Et si La Spezia compte une nourriture si bonne et variée, avec des influences venues d’ailleurs, c’est en partie grâce à l’arrivée des nouveaux produits et cultures.

Les Ligures sont des gens modestes et travailleurs, de grands commerçants, mais austères dans leurs us et coutumes. Leurs compatriotes les trouvent frugaux et un peu pingres. Et même si le commerce des épices donna son nom à la ville, ils ne les utilisèrent jamais dans leurs plats. Les mets de la région fleurent bon les fines herbes et les produits phares sont ceux du terroir. L’une des spécialités de La Spezia est la « mesciùa » (qui signifie « mélange » dans le dialecte ligure), une recette à base de céréales et des légumes secs qui aurait été inventée par les épouses des ouvriers du port. Dès qu’un bateau chargé de céréales et de légumes secs arrivait au port, elles s’y rendaient pour ramasser tout ce qui tombait des sacs pendant le débarquement des marchandises. C’est avec ce petit butin qu’elles préparaient le souper. Maintenant que les temps de disette sont derrière nous, on prépare la « mesciùa » de façon différente. Certains y ajoutent parfois des crustacés et du poisson. Mais les ingrédients de base sont le blé, les haricots, les poids chiches, le blé noir, le tout assaisonné de poivre fraîchement moulu et d’un filet d’huile d’olive locale — bref, les ingrédients qu’on avait sous la main ! —. Bien que très simple, on a rarement goûté une soupe aussi bonne et réconfortante.

Nous sommes toujours en Ligurie : La Spezia a donc sa propre version de la « focaccia », la « gizzoa ». À base de saucisse et plus copieuse que les autres recettes élaborées avec des légumes, elle nous rappelle un peu les tourtes salées. Et enfin, les pâtes ! Ici, les pâtes locales sont les « troffie », que l’on sert avec du pesto, cela va de soi. À défaut de farine de céréales, il y a la farine de pois chiche, avec laquelle on prépare la « farinata », un plat également populaire dans le Piémont et la Toscane. Cette recette est même arrivée jusqu’en Amérique du Sud, avec les immigrés italiens. On en trouve différentes versions en Argentine et dans l’Uruguay, où elles accompagnent les pizzas et sont dégustées avec un verre de moscato.

Les vins du terroir sont également très réputés. Citons les vins de Colli di Luni et de Colline de Levanto, qui évidemment accompagnent parfaitement les spécialités locales. Le célèbre vin AOC Sciacchetrà des « Cinque Terre » a une robe dorée aux reflets d’ambre, un bouquet intense et persistant qui rappelle l’abricot, les fruits secs et le miel d’acacias. C’est le vin idéal pour déguster des fromages corsés. La liqueur peut se déguster avec des biscuits et des petits gâteaux comme le « gattafin », de beignets parfumés d’herbes aromatiques.

Après cette visite, le moindre que l’on puisse dire c’est que La Spezia ne vaut pas seulement le détour pour ses paysages, mais également pour ses spécialités locales. C’est ici que notre voyage en Ligurie s’achève.

44.1024504, 9.8240826

La Spezia, Liguria

La Spezia (en italien, « Provincia della Spezia ») est une province de la région de Ligurie, en Italie. Son chef-lieu est la ville de La Spezia.

Ville: 215.137 hab.

Surperficie: 881 kmª

Fichiers